Warning: opendir(/var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-content/wflogs/): failed to open dir: No such file or directory in /var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-content/plugins/wordfence/lib/wordfenceClass.php on line 2150 Call Stack: 0.0320 8146424 1. {main}() /var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/index.php:0 0.0325 8152000 2. require('/var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-blog-header.php') /var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/index.php:17 0.0329 8189200 3. require_once('/var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-load.php') /var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-blog-header.php:13 0.0333 8214488 4. require_once('/var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-config.php') /var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-load.php:37 0.0343 8466456 5. require_once('/var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-settings.php') /var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-config.php:93 0.3900 85488400 6. do_action($tag = 'plugins_loaded', $arg = ???) /var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-settings.php:374 0.3900 85489464 7. WP_Hook->do_action($args = array (0 => '')) /var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-includes/plugin.php:465 0.3900 85489680 8. WP_Hook->apply_filters($value = '', $args = array (0 => '')) /var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-includes/class-wp-hook.php:310 0.4203 89947008 9. call_user_func_array('wordfence::veryFirstAction', array (0 => '')) /var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-includes/class-wp-hook.php:286 0.4203 89947496 10. wordfence::veryFirstAction('') /var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-includes/class-wp-hook.php:286 0.6086 89965896 11. wordfence::_wflogsContents() /var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-content/plugins/wordfence/lib/wordfenceClass.php:1950 0.6086 89966176 12. opendir('/var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-content/wflogs/') /var/www/vhosts/therapie-emotionnelle.fr/httpdocs/wp-content/plugins/wordfence/lib/wordfenceClass.php:2150 Analyse transactionnelle ou AT - therapie-emotionnelle.fr

Thérapie émotionnelle

Dynamique Emotionnelle Exprimée, thérapie de groupe et individuelle – Paris, Lyon

Analyse transactionnelle ou AT

On doit au médecin psychiatre Eric Berne la création de cet outil thérapeutique. L’analyse transactionnelle est un moyen permettant à la personne de s’épanouir et améliorer ses interactions avec les autres, au sein d’un groupe ou de la famille. Cette technique était primairement utilisée en psychothérapie puis a rejoint le monde de l’éducation et du management en entreprises.

L’analyse transactionnelle, ou plus couramment dénommées sous les initiales AT cible les transactions ou d’échanges entre individus. Cette thérapie s’appuie sur l’analyse des niveaux de communication entre personnes afin de comprendre la construction et le développement d’une personnalité et son mode de communication privilégié avec les autres. Elle pointe les dysfonctionnements des échanges intersubjectifs afin de mieux permettre de les modifier. L’analyse transactionnelle offre des outils d’aide simples d’utilisation aux personnes en difficulté afin qu’elles surmontent, dépassent, modifient leurs problèmes relationnels et existentiels.

Cette méthode de thérapie se base sur le concept et l’étude des Etats du Moi :
Éric Berne a nommé « Etats du moi » en analyse transactionnelle l’Etat Parent, l’Etat Adulte et l’Etat Enfant. Ces trois états, dans sa méthode, définissent nos comportements, nos transactions à un moment donné des échanges.

-L’Etat Enfant est créatif, intuitif et il laisse place aux sentiments, à la spontanéité et aux pulsions. c’est l’enfant créateur en nous, celui découvre et trouve les solutions débrouillardes, parfois géniales.. Cependant, il peut montrer aussi des signes de rébellion ou d’insoumission.

-L’Etat Parent se démarque par son sens de responsabilité et son instinct protecteur. Il est en adéquation avec les normes et valeurs de la société. Son point négatif, c’est qu’il peut se montrer quelquefois désagréable, critique avec une tendance à dévaloriser les autres. A titre d’exemple, l’état parent domine vraisemblablement chez le patron qui râle tout le temps.

-l’Etat adulte, pour sa part, est l’équilibre idéal entre l’enfant et le parent. Il fonctionne en réagissant d’une manière rationnelle selon la circonstance. Il ne fait pas preuve d’un esprit positif ni négatif et il est peu émotionnel. Cette disposition d’esprit lui permet de bien mener les négociations dans les affaires.

Dans certains cas, parfois fréquents, un Etat du Moi est peu utilisé ou peu développé chez l’individu qui s’exprime sur un versant  dominant, par exemple l’Etat Enfant chez une personne principalement centrée sur la réalisation de son plaisir et de ses désirs, ou l’Etat Parent normatif, utilisée par des personnes autoritaires, voire dominatrices.

Dans le cas d’un fonctionnement équilibré, chaque personne doit pouvoir jongler entre les Etat du Moi et les utiliser de manière adéquate au bon moment.
Or, il arrive souvent que l’un des Etat du Moi est trop dominant ou au contraire trop effacé : la personne s’exprime dans son versant Parent, ou Enfant ou Adulte, presque uniquement, en se privant des autres possibilités de communiquer, incapables de répondre dans le même registre que son interlocuteur, ou de le modifier pour rétablir la relation. Par exemple quelqu’un qui se fâche lorsqu’on lui fait des remarques sur son travail, parce qu’il se sent jugé, et qui ne répond donc qu’en position Enfant mécontent ou boudeur, oblitérant l’Etat Adulte en lui qui lui permettrait une réponse adéquate et couperait court aux reproches. Une pareille situation l’empêche d’exploiter ses pleines ressources.

Les transactions en AT sont donc les échanges entre personnes,  lorsque nous nous parlons et communiquons avec les autres. Les conflits, les frustrations surviennent dans le cas de croisements de transaction. Un message est transmis en mode Parent et la réponse qui est retournée vient en mode Enfant : un adulte se renseigne à propos de l’origine d’une erreur à un autre adulte, ce dernier se sent responsable alors qu’il ne l’est pas en réalité, réagit comme un enfant qui se sent coupable face à un parent ou l’agresse en position de parent normatif persécuteur.
De telles transactions croisées sont au cœur de malentendus et des dysfonctionnements dans les échanges entre les individus.

Éric Berne a mis en exergue trois types de transactions principales :

  • Les transactions simples complémentaires : la personne répond au message avec le même Etat du Moi sous tendu dans le message reçu : les échanges sont parallèles.
Transactions croisées
  • Les Transactions simples croisées : La personne répond au message avec un état du Moi différent à celui contenu dans le message reçu :  Etat adulte à Etat enfant ;   par exemple la personne s’adresse rationnellement à son conjoint pour lui demander de descendre la poubelle et celui-ci, au lieu de refuser avec son Etat du Moi Adulte, réponds en boudant avec son Etat Enfant plaintif que ” c’est toujours lui”
Transactions cachées
  • Les Transactions cachées ou à double-fond : ce sont des transactions complexes qui comprennent 2  messages dans une seule phrase, dont l’un est caché et cependant décelable : une femme qui dit à son mari: ” tiens ! tu ne t’es pas réveillé ce matin”, avec une certaine tonalité dans la voix,  comprend un reproche implicite :  ce qui peut amener le mari à réagir en adulte ou en enfant, selon son mode privilégié de communication avec sa femme.

Les transactions cachées mènent régulièrement au triangle (inversé) de Karpman, qui détaille les  positions Victimes Persécuteur, Sauveur et aux jeux psychologiques de manipulation.

L’AT aide à déceler les causes des conduites ou attitudes problématiques et amène les individus dont les modes relationnels dysfonctionnent à prendre conscience de leurs comportements inadéquats pour ainsi établir ou rétablir une communication saine.

Retour