Thérapie émotionnelle

Dynamique Emotionnelle Exprimée, thérapie de groupe et individuelle – Paris, Lyon

Qu’est ce que la thérapies cognitivo-comportementales ou TCC ?

Les thérapies cognitivo-comportementales ou TCC
Qu’est-ce que la thérapie cognitivo-comportementale?
comment se déroule le travail ?
Quelles sont les différentes approches en TTC ?
Quels problèmes peut-on peut traiter avec cette thérapie ?

Cette approche psychothérapeutique brève s’articule autour des liens entre émotions, pensées et comportements. Elle vise à aider la personne à surmonter ses difficultés handicapantes afin qu’elle modifie ses positions erronées et adopte des comportements adaptés à chaque situation et ainsi, à mieux faire face à la détresse causant sa souffrance psychique.
Le développement de cette thérapie date des années 80.

Cette thérapie brève se centre sur les problèmes actuels ou les moments difficiles que traverse le patient en tenant compte des causes historiques dans l’histoire du patient. L’approche cognitivo comportementale vise à aider la personne à mieux comprendre ses pensées négatives, source des comportements inadaptés, et à l’aider à se défaire des symptômes invalidants comme le stress, la dépression, l’agressivité, les croyances erronées, les inhibitions, les troubles causant sa souffrance psychique.
Le principe de cette thérapie se base sur l’interaction et la collaboration entre thérapeute et patient.
Dans un premier temps, le thérapeute explore avec le patient l’histoire, les conflits, les problèmes, et tout comportements problématiques afin de définir les objectifs à atteindre.

Le thérapeute instaure une ambiance de travail aussi sereine que possible durant les séances.
Il adapte son approche à tout moment face à toute difficulté ou blocage dans la thérapie. La séance dure d’une trentaine de minutes à une heure, en fonction du programme mis au point en accord avec le patient.
Ce programme inclut également des exercices et techniques fondamentales que la personne devra effectuer chez elle après les deux premières séances. Ces exercices permettent d’intégrer de nouveaux schèmes comportementaux, de modifier les pensées non réalistes et non adaptées tout en développant l’acceptation des émotions pour mieux les intégrer. Ils visent aussi à apporter au patient détente psychologique et physique, se basant sur des études des processus cognitifs, physiologiques, psychologiques et affectifs. Parmi ces techniques, on peut citer la relaxation, la modification de perception du patient et de ses obsessions…Au fil du temps, le thérapeute évalue avec lui les progrès réalisés afin d’identifier la suite ou la fin de la thérapie.

On trouve une profusion de formes de psychothérapies mais cinq d’entre elles se démarquent : les approches cognitivo-comportementales, la psychanalytique, l’approche humaniste ou existentielle, l’approche interactionnelle et la thérapie interpersonnelle. Les différences entre ces approches tiennent à leur origine, à la technique, à la conception de ce qu’est un être humain. A titre d’exemple, la thérapie interpersonnelle, peu connue en France, est destinée à traiter la dépression en se basant sur l’idée que les difficultés interpersonnelles impactent les problèmes psychologiques. En améliorant son comportement interpersonnel, un patient peut ainsi mieux s’adapter aux situations. Cette thérapie aborde les domaines de deuil, de déficit interpersonnel, de conflit et de transition de rôle. La thérapie humaniste, quant à elle, est axée sur le présent et sur la capacité du patient à trouver par lui-même les solutions à ses comportements problématiques et à mettre en place les changements adaptés.

Les psychologues, les psychiatres, les médecins peuvent recourir à cette thérapie pour traiter divers troubles comme le stress, la dépression, la psychose, l’addiction à l’alcool, à la drogue, la phobie, les troubles alimentaires, les TOC ou troubles obsessionnels compulsifs. Cette approche est aussi utilisée dans la prévention de rechute en cas de troubles de paniques et au traitement des troubles de sommeil et d’hyperactivité.

Le thérapie émotionnelle ira débusquer les causes profondes  de ces pathologies pour en libérer et guérir le patient.

Retour