Thérapie émotionnelle

Dynamique Emotionnelle Exprimée, thérapie de groupe et individuelle – Paris, Lyon

Soigner la dépression

Soigner la dépression en dynamique émotionnelle

En séance de dynamique émotionnelle, exprimer sa douleur sans se sentir jugé apporte un soulagement immédiat au malade, qui souvent entend de ses proches, amis ou famille, des remarques se voulant encourageantes, voire bienveillantes, l’exhortant à faire appel à sa volonté pour “remonter le cap”, alors qu’il est dans un état dans lequel justement il ne peut la mobiliser ; ces remarques sont ressenties douloureusement et “enfoncent” la personne, qui se sent alors de plus en plus inapte, de moins en moins capable, accentuant l’état de démoralisation et de retrait dans lequel elle est.

L’écoute du thérapeute, bienveillante, accompagnante, compréhensive, qui entend la souffrance avec empathie et soutien, est le premier pas pour l’aider à “s’en sortir”.

Le patient va pouvoir mettre des mots sur sa douleur, se sentir accompagné et compris, dans un mal-être souvent bien plus ancien qu’il n’y parait, grâce à ce travail en dynamique émotionnelle qui lui permet d’élaborer et d’abréagir la douleur, c’est à dire  en quelque sorte la métaboliser.

Les technique de la Dynamique émotionnelle

Le DEE va tenter remobiliser les émotions du patient pour lui permettre de quitter les positions douloureuses sur lesquels il s’est bâti : lâcher « le surinvestissement de l’éprouvé » (Cf. Etienne Jalenques dans les règles du jeu).

C’est par l’affect, par un travail axé sur les émotions, médiation principale dans ce jeu du vivant, que le thérapeute, en s’aidant de ses propres affects, accompagnera le patient, partant du niveau dans lequel celui-ci se trouve, « partant de l’existant’. Il va lui donner la possibilité de remettre du sens là où il ne peut en trouver seul, de l’aider à voir ce qu’il ne voit plus, à sentir ce qu’il ne ressent plus, prisonnier qu’il est de la compulsion à répéter incessamment les même mécanismes qui grèvent sa vie et l’ont amené à consulter… L’affect, l’émotion comme moyen de transport -ne dit-on pas encore aujourd’hui ‘être transporté’ en parlant d’une émotion forte ?

La Dynamique Emotionnelle Exprimée amène à la métabolisation des émotions restées à l’état d’affects coincés sans élaboration possible. C’est en cela que les mécanismes neurobiologiques nous semblent soutenir la puissance de l’approche émotionnelle.

Ces vues issues des neurosciences peuvent nous éclairer, nous, thérapeutes en devenir, sur la façon dont les outils de la Dynamique Emotionnelle opèrent vraisemblablement, forant profondément au plus fort de la matière biologique, psychique et émotionnelle :

Combien de temps et quel rythme pour une thérapie?

Une thérapie dure le temps qu’il faut au patient pour faire son travail, en suivant son rythme personnel -on ne tire pas sur les fleurs pour qu’elles poussent plus vite!

Une séance hebdomadaire évite que les résistances générées par le changement ne remontent et empêchent le travail de guérison de se faire.

Retour