Thérapie émotionnelle

Dynamique Emotionnelle Exprimée, thérapie de groupe et individuelle – Paris, Lyon

Émotions et sentiments, chemin d’ouverture à soi et au monde

Intelligence émotionnelle
Nous vivons dans une société qui survalorise l’intellect au détriment des émotions : quand quelqu’un se fâche on dit qu’il pète les plombs, s’il a peur c’est une poule mouillée. On considère l’émotion comme un accident de parcours.

Pourtant l’intelligence humaine est incomplète sans intelligence émotionnelle : les émotions nous permettent de prendre les bonnes décisions, au bon moment : la peur nous permet de réagir face à un danger, la colère de nous défendre si l’on se sent agressé, la tristesse de nous recueillir et nous recentrer lorsque nous sommes en deuil.

Les émotions sont des véhicules inter-relationnels
qui ouvrent la voie à une vie harmonieuse. Être au plus près de ses émotions permet de recouvrer la fluidité de la relation de soi à soi et de soi à l’autre.  80% des communications passent par elles, véritables discours vivants qui parlent de nous, transmises avant même la parole.

Car l’émotion est ce qui nous permet de nous comprendre mutuellement, de partager quelque chose de notre état intérieur avec l’autre, directement, sans besoin de discours. Toucher l’autre et de sentir touché par lui passe par l’expression émotionnelle, avant même les mots.
Elle se partage et se transmet directement et universellement de manière immédiatement saisissable.
Elle initie la naissance des sentiments, l’adaptation à l’autre et à l’environnement.

Les émotions sont à la base de l’empathie, de la générosité et de l’ouverture de cœur.
Le moyen de communication du nourrissons sont ses émotions qui se traduisent par des cris, des gazouillis, des manifestations corporelles : à travers elles, la mère va comprendre son bébé et répondre à ses besoins, à ses angoisses, à ses peurs en les interprétant et en les traduisant -puis et en les renvoyant ainsi comprises-,  par des paroles, des mimiques, des actes :  “oh, je vois que tu cries,  tu sembles drôlement en colère, tu dois avoir faim,  je comprends, je vais te donner à manger…“. Elle met ainsi des mots sur les ressentis du bébé, incompréhensibles pour lui et générateurs de mal être, de souffrance, voire d’angoisse, qu’elle peut comprends grâce à sa capacité d’empathie.
En quelque sorte, elle traduit les affects bruts, envoyés par son bébé et les lui retourne, transformés, pacifiés, normalisés, en un langage qui permet au nourrisson, au fur et à mesure de son développement, de mettre du sens sur ses ressentis, de se les approprier. Tout cela grâce à la relation de tendresse et d’amour maternel. (Wilfred Bion a théorisé ces processus de l’appareil psychique -l’appareil à penser- en les différenciant en éléments alpha et bêta).
Les émotions et les ressentis ont donc la primauté sur le langage. Elles sont immédiatement compréhensibles, souvent de manière inconsciente, par quiconque, même un étranger ne parlant pas la même langue.
Nous partageons les émotions avec les mammifères : un chien, un singe, un chat sont capables de sentir nos états d’âme comme nous percevons les leurs.

Le travail émotionnel amène à la libération
Les émotions sont génératrices et responsables de nos réactions et de nos ressentis actuels. Elles racontent l’histoire singulière du patient ; elles ouvrent la voie à notre intériorité la plus profonde et permettent d’atteindre les zones douloureuses ou bloquées qui restent actives malgré le temps et qui agissant sur nos états d’âme : les émotions, les sentiments sont ainsi une voie royale vers la réparation de ce qui nous entrave, nous blesse, nous fait souffrir. un contact direct de soi à soi.

S’il y a eu carence ou défaut des processus de transformation émotionnelle, si elles n’ont pu être exprimées, fût-ce qu’elles aient été interdites ou qu’il y ait eu sidération empêchant leur élaboration, ou parfois même incompréhension et non intégration, l’adulte peut trainer derrière lui des peurs, des angoisses existentielles sans possibilité d’en comprendre les causes et raisons alors qu’elles se manifestent répétitivement et resurgissent hors de propos. L‘expression des sentiments est un moyen privilégié de libération émotionnelle, une voie efficace de guérison des blessures du passé chemin où le patient va recontacter son moi profond, revenir à Soi, se reconnecter à l’Etre en soi, en passant et se réappropriant ses émotions par un travail qui va lui permettre de les abréagir, de libérer ses points de blocage et du poids de leur action délétère.

Retour

https://bxslider.com/lib/jquery.bxslider.js